top of page
  • Photo du rédacteurIngrid

L’arrivée au Canada ou le Tsunami émotionnel🤣 !!!!

Hello everybody!!! Alors ça y est nous voici installés à Vaughan, ville située au nord de Toronto!!! Une nouvelle vie commence…. Mais revenons d’abord sur le départ : ca a été un sacré chamboulement émotionnel, physique, psychologique,… On a laissé tout ce que nous avions en France pour recommencer à zéro au Canada!! Les dernières semaines avant le départ ont été stressantes, épuisantes au niveau organisation : penser à trier tout ce qui partait/tout ce qui ne partait pas, gérer les rdv pour les ventes des meubles, répondre aux questions des acheteurs potentiels…. Et émotionnellement aussi, surtout pour moi et mon hypersensibilité : dire au revoir à tous les gens qui nous sont chers, qu’on adore et que du coup on verra moins souvent!!! J’ai reçu plein de jolis cadeaux des mes amies qui me permettent de les avoir avec moi tous les jours…ça m’a touché et ça m’aide! 😉😍😍😍

L’étape de fermer la maison pour toujours m’a fait vraiment drôle : ça devenait réel!! J’avais déjà l’impression quelques jours avant que ce n’était plus notre maison…Elle était sans âme, sans vie! Tout était dans les cartons.

Voilà pour mon ressenti, celui des enfants était un peu pareil : intense et stressant! Du coup ils étaient super speed, ma princesse avait beaucoup de TOP, mon petit zèbre beaucoup de colère à extérioriser. Ma grande on l’a préparée dès qu’on a entendu des bruits sur la possibilité d’un départ…et ça a fonctionné : elle était prête à partir, elle avait compris les conséquences du départ !!! Ce qui n’a pas été le cas de mon petit prince….du coup plus dur pour lui à l’arrivée. J’en parlerai un peu plus tard dans l’article 😉

« Jour J » : gros stress car première fois en avion pour les loulous…du coup la grande était super stressée et mon petit Loulou aussi mais lui une fois dans l’avion il s’est endormi : il n’a même pas vu le décollage 😝 Ça ne s’est pas trop mal passé, moins pire que ce que je pensais : la fin a été un peu longue mais ça a été dans l’ensemble… La fatigue du décalage horaire a aidé un peu 😝. Mais le moment le plus compliqué a été l’attente pour les permis de travail : 8h d’avion, une horloge biologique indiquant qu’il est l’heure d’aller se coucher, le chamboulement émotionnel… Je vous laisse imaginer ce que ça a donné : roulage par terre, crise, la grande qui n’arrêtait pas de parler… Avec notre stress à nous et la fatigue ça a donné un mélange explosif d’impatience, d’énervement… Une fois à l’hôtel on s’est couchés tous les 4, KO de tout ça !!!

Puis ce fut parti pour la journée marathon : banque, numéro d’immatriculation pour le boulot, visites des maisons… Je me suis sentie complètement démunie, perdue, inutile : vu mon niveau d’anglais c’est mon homme qui a géré toutes les démarches!!! Ça a été intense pour lui aussi, beaucoup de stress et d’inconnu qui lui ont fait ressortir ces traits Asperger : besoin de calme, de sa bulle, irritabilité… Même dans notre couple ça a été tendu : on ne faisait que se chamailler pour rien !!

Tout changement de vie, d’endroit est intense que ce soit en France ou ailleurs. Je crois qu’il faut en être conscient quand on prend cette décision. Ça peut mettre à mal un couple, une famille!! Nous on commence à se sentir mieux donc ça s’apaise naturellement car notre amour est solide, et s’est ressoudé en début d’année. Si on veut philosopher un peu, je pense qu’heureusement que notre couple a évolué en ce début d’année! On était plus forts pour affronter ce changement de vie.

Pour mon petit zèbre, Les débuts ont été durs, surtout quand il a réalisé qu’on s’installait ici. On lui avait bien expliqué avant le départ mais il ne l’a compris que lors qu’on est allés visiter l’école : « mais c’est vrai alors, on ne va plus retourner à l’ancienne école !!! ». Il nous a fait une grosse crise de colère : j’ai du sortir de l’école avec lui pour essayer de le calmer. Sa peine, sa tristesse m’ont touché en plein cœur : « n’a t’on pas fait une énorme erreur en les amenant ici ??? ». Ce doute s’est envolé quand je l’ai vu/quand je le vois revenir de l’école heureux, excité de sa journée et d’y retourner!! En une semaine il s’est ouvert aux autres, à la maîtresse ce qu’il avait réussi à faire en plusieurs mois en France. Et encore pas aussi pleinement!!!! Il y a de la fatigue donc encore des petites crises de colères mais elles se font plus rares…il commence à se sentir à l’aise, à prendre ses repères. En plus c’est un grand maintenant : il a un lit en hauteur 😎.

Pour mon aspergirl, ça a été et c’est encore compliqué sur la nouveauté : toute nouvelle chose la stresse même si elle est contente de le faire !!! Par exemple, lundi elle doit prendre le bus avec son frère pour aller a l’école du coup elle a mal au ventre. Avec la fatigue de la nouvelle vie, le nouveau rythme elle a beaucoup de TOP. Ce qui n’est pas toujours facile à gérer surtout quand on est fatigués, stressés nous aussi.

Les choses commencent à se mettre en place, ça fait du bien!! Il reste le gros de nos affaires qui doit arriver bientôt… Ça va faire du bien ça aussi 😉. Et après on se lancera à fond dans l’apprentissage de la nouvelle langue, des nouvelles habitudes de ce pays….

Pour finir, je ne regrette vraiment pas ce choix même si ça me coûte au niveau personnel ( j’ai laissé des personnes que j’adore, ma vie qui était confortable…). Je suis encore stressée, angoissée parfois perdue mais je sais qu’on a fait le bon choix!!

Je vous remercie de me suivre encore!!! Désolée pour cette période sans articles, sans News…Mais j’avais besoin de ces semaines pour ce changement de vie et aussi pour me poser emotionnellement .

Je vous adore toutes et tous et continuerai à vous écrire, à partager avec vous!! Je crois de plus en plus que l’écriture est ma voie…affaire à suivre 😉

N’hésitez pas à parler aussi de vos expériences de vie, de vos changements de vie….

1…2…3… Partageons!!!😊😊😊😊

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page